Le magazine particuliers

3 gestes utiles pour la planète et votre porte-monnaie

Qui a dit que l’écologie coûtait cher ? A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin 2018, adoptez trois réflexes utiles pour l’environnement… et vos économies !

Imprimer cet article

En ville : abandonnez la voiture

Le transport est de loin le plus gros secteur contributeur de pollution en France. En tête, l’usage de la voiture, responsable de 80 % des émissions de CO2 en ville. Préférez-lui le vélo : bien moins coûteux, il vous permettra aussi d’aller plus vite – 16 km/h en moyenne contre 14 km/h pour une auto. Et pédaler, c’est bon pour votre santé !

Dans une grande ville, optez pour les transports en commun. Vous réduisez votre empreinte carbone annuelle de 30 % et divisez vos dépenses de transport par trois par rapport à une voiture.

Enfin, la solution la plus économique, si vous le pouvez : la marche. Pour le prix d’une paire de basket par an, c’est zéro pollution !

Logement : rénovez-le !

Adieu radiateurs « grille-pain » et courants d’air, bonjour les travaux de rénovation énergétique ! Certes, entretenir et rénover son logement suppose un investissement important. Mais les études montrent que globalement, vous rentrez dans vos frais après huit ans.

Au-delà, vos travaux d’isolation vont significativement faire baisser la note de votre consommation d’électricité, de gaz ou de fioul.

Et si vous avez la fibre verte, préférez l’habitat collectif : l’habitant d’une maison individuelle consomme en effet 7 % d’énergie en plus que celui d’un immeuble.

Bon à savoir
De nombreux dispositifs d’aide aux travaux de rénovation sont accessible aux propriétaires de logements, comme l’éco Prêt à Taux Zéro ou le Cite (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)*.

Consommation : passez à l’économie circulaire

Économie du partage, économie collaborative, économie circulaire : ces concepts à la mode sont bien partis pour passer l’hiver. Fondées sur la notion d’usage, ces nouvelles façons de consommer sont à la fois bonnes pour l’environnement (on utilise à plusieurs, on réutilise on ne jette pas…) et sources d’économies (puisque qu’on achète pas, ou l’on achète à plusieurs…).

Emprunter ou acheter en commun une voiture pour partager son utilisation, louer une perceuse à un particulier… les idées ne manquent pas pour donner un peu d’air à la nature et alléger les dépenses. Parcourez les nombreuses plateformes Internet de mise en relation entre particuliers : vous y trouverez forcément la réponse à votre besoin, qu’il soit ponctuel ou récurrent.

Vous aimerez aussi : 3 façons d’épargner responsable et durable.

© Uni-éditions – mai 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

*Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur.
S’agissant de prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, ou simultanément une acquisition et des travaux, ou des travaux garantis par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.
S’agissant de prêt non garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable destiné à financer uniquement des travaux, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus.

Imprimer cet article