Le magazine particuliers

Ne faites pas l’impasse sur un test auditif

A partir de 50 ans, ou dès que vous ressentez les premiers symptômes d’une baisse d’audition, il est important de faire examiner régulièrement votre ouïe en effectuant un test auditif.

Imprimer cet article

L’ORL

L’oto-rhino-laryngologiste est un médecin spécialisé dans les soins de l’oreille, de la gorge et du nez. C’est lui qui sera chargé de vous examiner et de déterminer les causes de vos éventuels troubles auditifs. Il est le seul à pouvoir vous délivrer un traitement médical ou chirurgical.

Le bilan auditif

L’ORL vous interrogera sur vos symptômes, mais aussi vos antécédents médicaux, les risques liés à la famille… A l’aide d’un spéculum, il examinera votre tympan et votre conduit auditif externe (otoscopie). Cet examen indolore déterminera si vous souffrez d’une otite, d’eczéma, etc. L’audiométrie, qui est un test d’audition d’une demi-heure environ, permettra d’évaluer le type et le degré de perte auditive que vous présentez, ou pas.

La prise en charge de votre test auditif

Avant de prendre un rendez-vous avec un ORL, vous devez consulter votre médecin traitant qui vous adressera ensuite au spécialiste. Si vous ne respectez pas ce parcours de soins, votre visite chez l’ORL sera moins bien remboursée par la Sécurité sociale. Renseignez-vous également auprès de votre complémentaire santé pour savoir votre niveau de prise en charge.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent proposer un contrat santé collectif à leurs salariés. Si vous souhaitez en étendre les garanties pour vous et votre famille, le Crédit Agricole vous propose de compléter la couverture proposée par votre entreprise avec des garanties individuelles renforcées offrant par exemple selon la formule choisie le remboursement de certaines dépenses de santé non prises en charge par la Sécurité Sociale. (1)

Mentions légales et notes de bas de page
(1) Selon la formule souscrite et dans la limite du forfait annuel.

Imprimer cet article